Les vins du château

Château Troplong Mondot
1er Grand Cru Classé “B”
Appellation Saint-Emilion Grand Cru

En chiffres

Surface :  43 Ha

Production : Environ 100 000 bouteilles

Géologie : Sols argilo-calcaire

Encépagement : 90% merlot, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon

Elevage : 12 à 24 mois selon la structure du millésime, 75% barriques neuves, 25% barriques d’un an

La vocation viticole de Saint-Émilion est fort ancienne et Troplong Mondot en est l’un des plus beaux témoignages. Au début du 18ème siècle, le domaine de Mondot appartient à l’une des plus prestigieuses familles de l’aristocratie terrienne girondine, la famillede Sèze, qui s’illustra par ailleurs en donnant à Louis XVI son défenseur devant la Convention. Ce dernier, Comte, pair de France et membre de l’Académie Française, fit rejaillir de sa gloire sur la propriété et le vin de Mondot qui compta bientôt parmi les mieux cotés de Saint-Émilion.

En 1850, Raymond-Théodore Troplong acquiert Mondot. Bien qu’ayant de lourdes charges nationales ce juriste, président du Sénat sous le Second Empire, va contribuer à élargir et ennoblir la renommée du vignoble. C’est Edouard Troplong, qui à sa mort, hérite du domaine. Suivant une coutume en vogue de l’époque, il adjoint à Mondot son propre patronyme. Troplong Mondot est né ! Au début du XXème siècle, la famille Valette achète le domaine façonné par ses propriétaires précédents. A-t-elle gardé à l’esprit l’entrée remarquée du vin au sein de l’annuaire des châteaux du Féret qui, en 1868, l’avait consacré « Grand » de Saint-Émilion ? Ou a-t-elle été séduite avant tout par la magie du lieu et la beauté du parc entourant cette grande demeure pleine de charme face au village de Saint-Emilion ?

Depuis le début des années 80, Christine et Xavier Pariente font progresser la qualité des vins et leur renommée dans le monde entier. Xavier Pariente, en étroite collaboration avec Jean-Philippe Fort, son oenologue et Claude et Lydia Bourguignon, spécialistes de la valorisation durable des sols, a conduit une étude écologique du profil cultural parcellaire pour restaurer la biodiversité des sols. Le vignoble a été restructuré et un tiers de la
propriété est aujourd’hui travaillé uniquement par les chevaux. Depuis des décennies, aucun insecticide ni pesticide n’est utilisé. Une approche culturale raisonnée, originale et innovante se met en place.

Troplong Mondot est récompensé en 2006 par le classement décennal de Saint-Emilion, plaçant Troplong Mondot Premier Grand Cru Classé. En 2010, Xavier Pariente crée les premières chambres d’hôtes sur la propriété et, en 2012, un restaurant gastronomique. Les Belles Perdrix de Troplong Mondot prennent leur envol. Le succès est immédiat. En 2016, le Chef David Charrier obtient sa première étoile Michelin. En faisant confiance à Aymeric de Gironde pour la direction générale de Troplong Mondot, la société SCOR apporte depuis 2017 un souffle nouveau tout en respectant les valeurs et l’esprit du lieu.

Site internet :www.chateau-troplong-mondot.com