Les vins du château

Château Beychevelle
 4ème Cru Classé en 1855
 Appellation Saint-Julien

En chiffres

Surface : 90 Ha

Production : 420 000 bouteilles

Geologie : graves garonnaises profondes

Encépagement : 52 % Cabernet Sauvignon, 40 % Merlot, 5 % Cabernet Franc, 3 % Petit Verdot

Elevage : 18 mois dans 50% de barriques neuves

Imaginons le château au début du XVIIe siècle… Le premier duc d’Épernon en devient le propriétaire. La puissance de ce grand amiral de France est telle que les bateaux qui passent devant son domaine doivent affaler leurs voiles en signe d’allégeance. Une marque de respect profond qui donne au domaine son emblème, un navire à proue de griffon, mais aussi son nom gascon Bêcha vêla qui signifie « Baisse voile » et deviendra plus tard Beychevelle. Depuis sa construction en 1565 par l’évêque François de Foix-Candale, puis le règne des Ducs d’Epernon (dont le grand amiral Jean-Louis Nogaret de la Valette est le premier), sa reconstruction en 1757 par le marquis de Brassier, son agrandissement par la famille Heine, puis la dynastie de la famille Achille-Fould jusqu’en 1986, le château ne cesse d’étonner ses visiteurs, aussi bien par ses vignobles que par ses lieux de vie. La réputation de Beychevelle et son embellissement ne seraient tels bien sûr sans l’aide de femmes d’exception comme Marie-Amélie Kohn, Madame Guestier, Madame Heine, Marie-Louise Fould ou encore Lillette (Elisabeth de Foucaud) qui ont marqué son histoire, son style, sa décoration, son sens de l’accueil et ses magnifiques jardins. Aujourd’hui, Château Beychevelle appartient à Grands Millésimes de France détenu par les groupes Castel et Suntory et géré depuis sa création par Aymar de Baillenx.

Approche Environnementale : certification ISO 14001 et gestion en culture raisonnée, avec une partie du vignoble en agriculture biologique.

Site internet : www.beychevelle.com