• Français
  • Anglais
  • AOC Margaux - Rouge Assemblage : 52% Merlot, 42% Cabernet Sauvignon, 6% Petit Verdot Le Figaro Vin, 2018 : 17/20 Deuxième millésime en biodynamie. La robe est noire. Le nez est épicé et frais, mentholé. Le vin est élégant, d’une belle densité, de la fraîcheur, du fond, joliment épicé. Il a été élaboré avec 52% merlot, 42% cabernet-sauvignon, 6% petit-verdot. Il titre 14°, le rendement est 37 hl/ha et Alter Ego représente 50% du vin produit. JM Quarin Ma meilleure note donnée à ce cru en primeur à égalité avec le 2009. Couleur sombre, intense et belle. Nez fin et puissant, à la jolie note de prune. Bouche ronde, juteuse, savoureuse, évoluant moelleuse et parfumée. C'est un grand délice à la douceur tactile superbe. Incrachable.
  • AOC Pomerol - Rouge Second vin du Château Beauregard, Benjamin de Beauregard fait l’objet d’une sélection parcellaire stricte sur des sols plus sableux. Bénéficiant des mêmes installations ultra modernes que son grand frère, la vinification est cependant adaptée : extraction modérée, cuvaison écourtée. La durée de l’élevage en barriques est plus courte avec un maximum de 30 % de bois neuf. Benjamin de Beauregard est pensé pour un plaisir immédiat entre 3 et 10 ans.
  • Château Ausone 2000 (75cl)

    1 800,00 TTC / Unité
    AOC Saint-Emilion - Rouge 1er Grand Cru Classé A Assemblage : 50% Merlot, 50% Cabernet Franc Réussite absolue pour Ausone avec ce millésime d'exception. Belle robe rouge sombre. Le nez dévoile des arômes subtils de fruits rouges croquants auxquels le boisé et le toasté s'ajoutent. En bouche, l'élégance est stupéfiante, la structure sublime, dévoilant ce qui est sans doute la plus belle réussite du Château. Potentiel de garde incroyable. Le Guide Hachette Des Vins 2012 ??? Ausone, cru mythique du Bordelais puisqu'il porte le nom du poète latin qui vécut à Saint-Emilion au IVes., semble avoir été constitué au XIVes. sur des vignobles qui existaient depuis l'arrivée de la vigne en Aquitaine. Merlot et cabernet franc à parts égales composent ce vin élevé de manière très classique. Celui-ci se montre à la hauteur de sa réputation en décrochant à nouveau un coup de coeur. La robe est éclatante de reflets rubis et bordeaux tandis que le bouquet apparaît très élégant malgré sa jeunesse, puisque le merrain, présent, laisse s'exprimer le raisin et le terroir. La bouche dense et séveuse, équilibrée et charpentée par des tanins fins, révèle une saveur de réglisse, de cannelle, de café arabica. Un potentiel exceptionnel pour les cinq à quinze prochaines années. Vraiment du grand art !
  • Château Beychevelle 2010 (75cl)

    150,00 TTC / Unité
    AOC Saint-Julien - Rouge 4ème Grand Cru Classé 1855 Assemblage : 54% Cabernet Sauvignon, 38% Merlot, 5% Cabernet Franc, 3% Petit Verdot Note de dégustation du Château L’élégance est la première des qualités de ce vin. La bouche est généreuse avec des notes de fruits noirs, de réglisse, d’épices et une très belle longueur. Grand millésime de Château Beychevelle. Le Figaro Vin, 2011 : 16/20 Attaque ample, milieu de bouche assez tannique, dur, un peu strict, sèche un peu, austère.