Château Castera
Cru Bourgeois
Appellation Médoc Contrôlée
Château Castera

beychevelle_fra Au XVIIIème siècle, le Médoc se lance dans la course à la vigne… Les aristocrates et les bourgeois de Bordeaux achètent des domaines,
se font construire des châteaux. En 1760, Marie-Anne de Verthamonhérite du château de son défunt mari dit la chronique.
Son neveuMartial Maurice de Verthamonconstruira le domaine viticole moderne.

La crise du phylloxera qui laissera le vignoble exsangue mettra fin à la dynastie des Verthamon. Elle avait assuré la renommée d’un château cité dans la première édition du «Bordeaux et ses vins» de Charles Cocks paru en 1850. Les propriétaires qui suivront relatent le souvenir
d’hommes amoureux des lieux, des vrais vignerons qui avaient succombé au charme de Castéra.

Après la période chaotique de la fin du XIXe, dûe essentiellement à la mévente des vins provoquée par la crise phylloxérique, les Verthamon sont obligés de vendre le Château Castera.Monsieur Destanqueen profite, relance les ventes, se sépare de la propriété en 1922 au profit deMonsieur Degonde. Cette famille conservera le Château Castera pendant près de 50 ans.

Au début des années 70, la société Alexis Lichine reprend le domaine et lui donne un élan commercial international.

En 1986,Carl E. Press(père de l’actuel propriétaire) etDieter Tonderas’associent pour acheter le château Castera au négociant bordelais.
Un grand chantier de rénovation est alors entrepris. Pas un pan de mur où la truelle du maçon ne soit passée.
Pas un rang de vigne où le vigneron ne soit intervenu avec le plus grand soin.

Après le retrait de Dieter Tondera en 2010,Thomas C. Press, le fils de Carl E. Press, prend les commandes de la propriété. Il insuffle une nouvelle dynamique, en insistant sur la qualité (sélection des parcelles, tri rigoureux des raisins), et sur la renommée du Château.

La touche finale des travaux est donnée dans la tour, dont la rénovation a pris fin en 2011, et qui accueille désormais l’exposition des archives privées du Château.

Présent dans plus devingt pays dans le monde, Château Castera défend avec ardeur la toute nouvelle reconnaissance« Crus Bourgeois ».

Approche Environnmentale : Certifié HVE (Haute Valeur Envrionnementale)

Infos & Visites : www.chateau-castera.com


beychevelle_eng In the 18th century, the race to plant vines in the Médoc began in earnest. The aristocrats and bourgeois of Bordeaux bought properties and built themselves châteaux. According to the archives,Marie-Anne de Verthamoninherited the château from her husband in 1760.
Her nephew,Martial Maurice de Verthamonconsolidated the vineyard as we know it today.

The phylloxera crisis had a devastating effect on Bordeaux and put an end to the Verthamon dynasty. The fame of the château was already assured, cited in the first edition of “Bordeaux and its wines” by Charles Cocks, published in 1850. The owners who followed left the memories of men who had a love of the place, real winegrowers who had succumbed to the charms of Castera. 

After a difficult period in the late 19th century, largely due to the drop in the wine market and the phylloxera crisis, the Verthamon family was obliged to sell Château Castera.
Monsieur Destanquethe new owner, increased sales and then sold the estate in 1922 toMonsieur Degonde, whose family remained owner of Château Castera for nearly 50 years. In the early 1970s, the négociant firm of Alexis Lichine took over the estate and gave it a wide international audience. In 1986, Carl E. Press (father of the current owner) and Dieter Tondera jointly acquired Château Castera from Alexis Lichine. They undertook a large-scale renovation and made significant investments to give to Château Castera a new life.

Thomas C. Press, son of Carl E. Press, took over management of the estate in 2008. He has breathed a new dynamic into Château Castera, with emphasis on quality control measures (the selection of vineyard plots and meticulous sorting of the grapes) and on enhancement of the château’s already fine reputation. The final touch was the renovation of the tower in 2011 which now houses the exhibition of the estate’s private archives. Distributed in overtwenty countries around the world, Château Castera is one of the leading“Crus Bourgeois”.

Environmental Approach: HVE Certified (Haute Valeur Envrionnementale)

Infos & Visites : www.chateau-castera.com

En Chiffres :
Surface : 63 ha
Production :
Geologie : Sols Argilo-Calcaire et Graves Pyrénéennes
Cepage : 65% Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc
Elevage : 12 mois en barriques de chêne français