Château d'Armailhac
5ème Cru Classé en 1855
Appellation Pauillac
Château d'Armailhac

L’histoire du Château d'Armailhac est complexe car les propriétaires semblaient indécis pour donner un nom à la propriété. Dominique d'Armailhacq créa le domaine, en achetant les terres entre Mouton Rothschild et Pontet Canet au sud, dès le XVIIIème siècle. Il étendit la surface du vignoble et acquit le château de Brane Mouton.

Il renomma alors sa propriété Château Mouton-d'Armailhacq. Puis, en 1933, le baron Philipe de Rothschild acquit la propriété. Entre 1956 et 1989, le domaine s’appelle successivement Château Mouton Baron Philippe, puis château Mouton Baronne Philippe, en hommage à son épouse défunte. Depuis 1989, la baronne Philippine de Rothschild lui a rendu, en partie, son identité d’origine sous le nom de Château d’Armailhac (en supprimant le « q » à la fin du nom). C’était le nom le plus sensé.

D’Armailhac s’est distingué avec une série de vins d’excellent niveau proposés, de surcroît, à des prix raisonnables.

En Chiffres :
Surface : 50 Ha
Production : 220 000 bouteilles
Geologie : Sols de graves profondes (gravelo-sableux)
Cepage : 57% Cabernet Sauvignon, 23% Merlot, 18% Cabernet Franc, 2% Petit Verdot
Elevage : 12 à 18 mois (25% de barriques neuves)